Société d'Etudes et de Recherche en Santé Publique

La chimio-prophylaxie saisonnière du paludisme a un impact sur la prévalence du paludisme et de l’anémie modérée ou sévère au Faso

La chimio-prophylaxie saisonnière du paludisme consiste en l’administration de médicaments qui combinent un effet préventif et thérapeutique sur les infections au Plasmodium (qui cause le paludisme). La stratégie est officiellement recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé dans les pays du Sahel depuis 2012. Elle a été introduite au Burkina Faso en 2014 et a rapidement été étendue.

Dès la première année de son introduction, la CPS a eu au Burkina Faso un impact significatif sur la morbidité de la population cible. Le risque de paludisme a diminué de moitié (-51%) et celui de l’anémie modérée ou sévère d’un tiers.
La chimio-prophylaxie saisonnière est une stratégie prometteuse renforçant adéquatement les actions existantes dans la lutte contre le paludisme.

Télécharger le fichier ici


Un message, un commentaire ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?


Votre message


Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.